CONTACT

contact@thesoulofeurope.com

Waarom ‘de ziel van Europa’?

Europa wordt aangevallen. We kunnen deze dreiging alleen afwenden als Europa eensgezind is. Zolang eensgezindheid ontbreekt, is Europa een speelbal van kwade machten.

Lees meer

unanimously defending human dignity

Prix Nobel pour deux journalistes

Le prix Nobel de la paix a été décerné vendredi à deux journalistes. La Philippine Maria Ressa et le Russe Dmitry Muratov partagent le prix pour leur « combat courageux pour la liberté d’expression aux Philippines et en Russie ».

Cela a été annoncé par le Comité Nobel. La liberté d’expression est, selon la commission, une condition préalable pour garantir la démocratie et une paix durable.

Selon l’organisation, les deux journalistes sont “les représentants de tous les journalistes qui défendent cet idéal dans un monde où la démocratie et la liberté de la presse deviennent de plus en plus défavorables”.

Maria Ressa

“Maria Ressa utilise la liberté d’expression pour dénoncer les abus de pouvoir, la violence et l’autoritarisme croissant dans son pays natal, les Philippines”, a déclaré le comité. En 2012, Ressa a cofondé Rappler , une société de médias numériques pour le journalisme d’investigation.

Rappler est reconnu par le comité Nobel pour avoir documenté “comment les médias sociaux sont utilisés pour diffuser de fausses nouvelles, harceler les opposants et manipuler le débat public”.

Dmitri Muratov

Dmitry Muratov “défend la liberté d’expression en Russie depuis des décennies dans des circonstances de plus en plus difficiles”, a déclaré le comité Nobel. En 1993, il est l’un des fondateurs du journal indépendant Novaja Gazeta .

Le journal pratique le «journalisme factuel» et fait preuve d’une «intégrité professionnelle», selon le comité. Cela fait du quotidien une “source importante d’informations sur des aspects désapprobateurs de la société russe qui sont rarement évoqués par d’autres médias”.

Novaya Gazeta publie des articles critiques sur des sujets allant de la corruption, de la brutalité policière, des arrestations illégales, de la fraude électorale et de l’utilisation des “usines à trolls” russes pour influencer les affaires dans le pays et à l’étranger.

(Source, De Standaard : https://tinyurl.com/2tvy3afc )


0 0 stemmen
Artikel waardering
Abonneer
Laat het weten als er
0 Reacties
Inline feedbacks
Bekijk alle reacties
0
Zou graag je gedachten willen weten, laat een reactie achter.x